Comme toujours, il est difficile de trouver l’inspiration pour mon petit mot trimestriel; cette fois en plus, les activités ne furent pas nombreuses et les perspectives pour l’été ne sont pas très claires…
Au moment où nous nous préparions pour notre plus gros événement de l’année, nous nous sommes fait rattraper par l’actualité et nous avons du, la mort dans l’âme, comme beaucoup d’autres, reporter notre activité “Pursuit to Westwall”.
Je saisis l’occasion pour remercier tous les interlocuteurs qui se sont investis dans ce projet, de l’organisateur le plus zélé au modeste participant, et qui n’ont pas souhaité annuler leur participation en dépit du report de date !
Peu importe désormais le résultat final, nous avons d’ores et déjà beaucoup capitalisé en expérience quant à l’organisation d’un tel événement, qui nous a surpris par l’engouement qu’il a suscité dans le petit lanterneau de la reconstitution. Il faut dire que nous nous étions donné beaucoup de mal pour rassembler le terrain parfait, des véhicules enthousiasmants, de l’armement en quantité et tous les divers sous-traitants nécessaires à ce genre d’événement et ce, sans mettre en péril plus que nécessaire nos fragiles finances…

Au final nous avons du stopper les inscriptions aux environs de 150 participants, ce qui est, pour une manifestation privée, un sacré exploit et la preuve qu’il n’y a pas de plafond de verre ou autre excuse dans l’organisation de ce type de manifestation. Il suffit juste d’avoir une équipe avec l’expérience et la détermination nécessaire.
Ce fût l’occasion, avec des groupes constitués d’environ 70 fantassins de chaque côté, de réfléchir à l’organisation des équipes venant en ordres dispersés d’horizons très différents, de gérer des organigrammes de commandement, d’intégrer des rôles pour des catégories comme les infirmiers, la gendarmerie militaire, les cuisiniers etc…
Au final, avec la quantité d’inscrits, on touche des problématiques épineuses mais on échafaude aussi des ambiances de plus en plus immersives tout en essayant d’intégrer le plus grand nombre de passionnés dans leurs délires respectifs.
Bien entendu, il y aura invariablement des couacs et des ratés pour ce premier essai en France mais ce n’est qu’un premier jalon, un galop d’essai.
Nous consacrerons vraisemblablement le WE de pâques des années à venir à ce type d’organisation.

Nous remercions tous les organisateurs des événements auxquels nous avions prévu de participer et qui ont du, eux aussi, renoncer à leur manifestation. Les contacts sont pris et nous inscrivons notre démarche dans le temps long, 2021 arrivera bien vite !

Pour le reste, la vie de l’association continue tranquillement, nous saisissons le temps qui nous est donné pour réfléchir à nos orientations futures et travailler nos documents internes. Nous avons eu le plaisir d’avoir beaucoup de contacts durant la période de confinement, d’accueillir de nouveaux membres (dont certains sont pour partie déjà équipés !).

Les Lufteaux sont dans les starting-blocs prêts à bondir dès que la situation de blocage tout azimut liée à l’épidémie rendra les activités dynamiques en tenue possible !
Restez à l’écoute sur nos canaux de communication habituels pour nous retrouver dans nos aventures et n’hésitez pas à nous contacter pour tous les projets immersifs, dynamiques ou pour nous rejoindre pour partager vos envies de passionnés !

© 2020 - Les Lufteaux - Tous droits réservés - Mentions Légales
Top
Suivez-nous: