Depuis bientôt 80 ans, la seconde guerre mondiale est terminée. On pourrait presque dire que depuis 80 ans, cette période est reconstituée par le biais de défilés et autres hommages à l’échelle une. On pourrait légitimement s’attendre à ce que le sujet soit épuisé.
On a vu et revu les couvertures des magazines qui présentent les déclinaisons des uniformes emblématiques sous toutes leurs coutures, dans les détails et jusque dans leurs objets d’équipement les plus insignifiants. On a vu des groupes de passionnés de jeep et autres engins militaires fleurir dans la France entière et présenter leur matériel à chaque occasion.
Mais sur le fond, de l’activité en tenue, qu’en est il ? Où est notre événement emblématique à la hauteur d’un Waterloo ? Quel groupe charismatique suscite des vocations ? Quelle fédération organise et gère un calendrier de rencontres pour les passionnés d’histoire militaire ? Où sont nos représentants auprès des pouvoir publics ? Grace aux efforts collectifs, est-ce que l’activité se développe, stagne ou régresse au fur et à mesure que la période considérée s’éloigne de nous ? Il semble que poser les questions, ce soit y répondre !..

De la même façon, on a vu et revu les bivouacs avec exposition de matériel, d’uniformes, parfois même des pelotons d’honneur aux monuments ou une petite séance photo bien mise en scène.
Mais au fond où est la reconstitution dans tout ça ? Est-elle bien rendue et vécue ou est ce qu’on se contente de faux semblant, d’apparences ou d’ambiances historiques, pseudos pédagogiques, avec au cœur, le bien nommé et sacro saint « devoir de mémoire ».
Mais où diable sont les campements où les couleurs sont levées et baissées à l’heure, où les appels raisonnent dès le lever du jour, où les groupes de corvées montent la garde, préparent l’ordinaire à la cuisine roulante, font des ravitaillements ? Où sont les séances d’instructions à l’utilisation du matériel, à l’ordre serré ? Où sont les fourriers et autres cantines, les séances de théâtre aux armées, les officiers payeurs pour la distribution des soldes, les équipes médicales réalisant des inspections sanitaires, les aumôniers, leurs messes, bénédictions et les cours martiales ? Où sont les séances de lessive et les postes d’hygiène?
A part dans l’imaginaire des passionnés d’histoire vivante, il semble que ces activités ne correspondent pas, à ce que je connais pour l’avoir pratiqué intensément depuis presque 20 ans, au monde de la reconstitution.
Alors où trouver des personnes qui proposent de passer à une phase d’expérimentation de la vie des soldats de la seconde guerre mondiale ?
Il semble que cette fois encore, poser la question c’est y répondre !

Les Lufteaux recherchent toute l’année des Aumôniers, des Infirmiers, des Cuisiniers, des Postiers, des Officiers payeurs ou de la Prévôté, des joueurs de clairons, des mécanos, des artilleurs, des chauffeurs, équipages et bien entendu des fantassins.
A tous les présidents d’asso aux thèmes pourtant porteurs et qui voient le déclin de leurs petits univers, à tous les indépendants qui vivent d’espoir de reconstitutions parfaites ou différentes et qui depuis 20 ans n’ont rien d’autre que des raisons et des excuses pour expliquer tous les ratages, ne mélangeons pas le fond et la forme !
Rejoignez nous dans nos méthodes ou nos jeux de rôle grandeur nature qui, toute l’année, font revivre des scènes des années 1940 à 1945, du Front Est au Front Ouest, des marches tactiques aux batailles en passant par les escarmouches, des centres de recrutement jusqu’au cœur des forêts les plus sombres, dans un mélange bien compris et digérés d’événements publics et privés.
Pour les adhésions, aucune sélection, aucun pré-requis, néophyte complet ou vieux routier des activités historiques, la motivation, l’envie de répondre à l’appel du tocsin et l’envie de s’investir dans des collectifs sont les seules critères pertinents. L’objectif des Lufteaux : présenter une unité constituée et cohérente de 100 membres actifs dés 2024.
Rejoignez vite nos déjà 65 inscrits, nous vous attendons avec impatience !

David, Président des Lufteaux.

Enfin terminée cette calamiteuse année 2021 ! Impossible de vous éviter le classique bilan de fin d’année …

En tant que président, je ne peux que me désoler du manque de structuration de notre milieu. Chaque année qui passe devient de plus en plus lourde à porter pour les bénévoles de notre association. Il faut tout assumer en autonomie, trouver des terrains, des adversaires, des véhicules, des dates pertinentes, créer les scénarios, trouver les prestataires, les capitaux etc etc…

J’invite toutes les bonnes volontés et tous les amateurs d’histoire vivante à rejoindre notre association ou le monde associatif, et évidement la FédéGN. Vous avez tous en vous, une partie de la solution et ça passe par de l’engagement !.. Rejoignez les structures existantes, il y en a des quantités, nous pourrons ainsi développer des activités formidables !

Prenez contact avec nous pour découvrir notre association et prendre part aux activités !

Pour ce qui est de l’association « Les Lufteaux »: une succincte analyse de nos démarches sur quelques critères pertinents nous permet quand même d’être assez satisfait des résultats obtenus en dépit de toutes les complexités :

  • Les effectifs continuent leur hausse régulière (on termine l’année à 65 membres 👏🏻).
  • Le calendrier: nous avions depuis des années organisé des activités autonomes et dès le début d’année 2021, nous avons dû réorienter la quasi-totalité de nos participations sur les événements privés. Ce fut ue choix qui, en dépit du fait qu’il nous a généré beaucoup de travail supplémentaire de prospection, nous a évité bien des annulations. Nous avons même réussi à organiser un événement qui dépassait les 48h en tenue !
  • Les activités dont la diversité et la qualité furent aussi assurées, public/privé, thèmes front Est/Ouest, début ou fin de guerre, en cohésion ou partenariat, le tout en gardant une bonne homogénéité entre tous les adhérents anciens et nouveaux.
  • Des innovations: dans l’activité, nous abordons quelques sous thèmes intéressants, l’impression 1940, la tenue de défilé ou de sport qui sont l’occasion de développer de nouvelles activités.
  • Dans l’organisation nous avons la chance d’intéresser de très bons photographes et des réalisateurs ce qui nous permet d’assurer en image des compte-rendus assez fidèles de nos activités sans rien mettre en scène.
  • Nos partenariats sont au beau fixe avec de plus en plus d’associations de camarades, y compris à l’international, qui nous font le plaisir de nous rejoindre régulièrement dans nos aventures. C’est un pari gagnant pour tous, cela a permis d’étoffer les calendriers et d’assurer les recrutements avec des profils plus dynamiques.

L’AG de clôture de l’exercice 2021 a eu lieu comme d’habitude en Janvier, une fois n’est pas coutume, sur Discord ce qui a permis à une large partie de nos adhérents d’y participer.

Notre calendrier 2022 est d’ores et déjà rempli de nombreux et prometteurs événements immersifs, dynamiques pour un week-end, pour 3 ou 8 jours et ce, tout au long de l’année.

Toute notre équipe est au travail et déjà en ordre de bataille pour accueillir avec bienveillance tous les passionnés d’histoire vivante qui entendent prendre part à nos aventures !

A bientôt sur les terrains !
David

💫 🎄 🎉

Toute l’équipe des Lufteaux vous souhaite une très belle année 2022 !

De belles sorties à venir ! Retrouvez-nous sur les terrains très bientôt !

Toutes nos actualités

Contacter  les Lufteaux !

Galerie Photos

© 2021 - Les Lufteaux - Tous droits réservés - Mentions Légales
Top
Suivez-nous: